La rencontre fantastique entre le petit Sebastián et le Pape François

La Bienvenue Officielle dans l’Aéroport International de Tocumen, Panama.
janvier 23, 2019
« Avec l’aide du pape et de Dieu, nous pourrons aller de l’avant »
janvier 25, 2019

La rencontre fantastique entre le petit Sebastián et le Pape François

La rencontre fantastique entre le petit Sebastián et le Pape François

C’est précisément le 13 mars 2013, le jour où le Pape François a pris ses fonctions comme Souverain Pontife que Marina Juanes a pleuré d’une double émotion. Elle est argentine de naissance, mais elle habite au Panama depuis plus de 17 ans. Elle pleurait non seulement parce que son compatriote Jorge Mario Bergoglio devenait le nouveau leader de l’église catholique, aussi parce que sa troisième grossesse a été confirmée ce même jour, après de fausses couches.
Avec l’espérance et la foi que ce jour-ci, ces deux grandes joies n’étaient pas là parhasard, en regardant la mise en place du nouveau Pape, elle lui a confié la protection et le déroulement de sa troisième grossesse afin de pouvoir devenir mère pour la première fois. Quelques mois plus tard, le 18 septembre, pour être exacte, le petit Sebastián García Juanes est né à Panama et en bonne santé.
Alors que Sebastián grandissait, les ressemblances et le rapprochement spirituelle avec le Pape s’accentuaient. Une autre surprise fut quand ils apprirent que le Panama serait le siège des Journées Mondiales de la Jeunesse en 2019. « Quand nous l’avons appris, nous ne pouvions pas le croire, tant de choses qui nous liaient au Souverain Pontife et maintenant encore une, il allait venir au Panama et nous pourrions le voir. Nous avons alors pensé que Sebastián devait au moins aller aux activités des JMJ et si nous avions de la chance, il pourrait même le bénir ».
« Sebastián, mon mari et moi sommes fans de l’équipe de football San Lorenzo de Almagro, une autre coïncidence puisque c’est aussi l’équipe du Saint-Père, nous avons donc habillé Sebastián avec le maillot de San Lorenzo et quand le Pape est arrivé au Panama, nous avons essayé de nous approcher de lui à l’hôpital San Fernando, mais ce fut impossible », raconte Marina.
« Ce jeudi, et toujours avec le ferme espoir que Sébastien puisse voir le Pape, je me suis levé très tôt et je me suis rendu à l'église Saint François d'Assise où était sa première visite de la journée. Avec la tenue de San Lorenzo, Sébastien du haut de ses 5 ans a ouvert un chemin dans la foule et a couru vers le Pape, il lui a offert un maillot de notre équipe et en échange celui-ci lui a donné un magnifique chapelet. Ce fut l'un des plus beaux jours de ma vie, car de mon point de vue, la rencontre entre Sébastien et le Pape François, je la pressentais depuis le 13 mars 2013. ».