-16

-15
janvier 6, 2019
– 17
janvier 4, 2019
Ma première expérience a été fantastique. En 2013, des milliers de jeunes du monde entier se sont rassemblés sur la plage de Copacabana dans un même but et dans mon pays. En 2016, j'ai eu la grâce de participer aux JMJ en Pologne, je participais à un échange en Europe et c'est pour cette raison que je me suis engagée. Ça a été incroyable : l'accueil de la paroisse, la famille qui m'a accueilli, les filles qui sont restées avec moi et qui sont devenues de véritables amies, les sanctuaires que j'ai visités, outre le fait d’en apprendre plus sur les lieux où ont vécu Sainte Faustine et le pape Jean-Paul, il étaient tous un don de Dieu.
J'ai vécu des moments incroyables avec Jésus, chaque catéchèse, chaque événement, chaque eucharistie sans explication. C'était 7 jours de frissons et d'émotions. La Veillée a été pour moi le moment le plus émouvant, car c’est le moment où nous avons tout lâcher tout et n’avons pensé qu’à Jésus, uniquement par des louanges et des prières, après des kilomètres de pèlerinage. J'ai passé la Veillée entouré de jeunes du monde entier et, au réveil, j’ai admiré cette foule envahie par les drapeaux de plusieurs pays. J’ai soudain entendu quelqu'un crier mon nom. A quelques mètres de moi, il y avait un groupe de ma ville du Brésil. Ça a été la providence de Dieu.
Je suis très reconnaissante pour tout ce que Jésus fait dans ma vie. Mon vol de retour pour rentrer chez moi était après la Messe d’envoi. Nous sommes partis à pied parce qu'il n'y avait pas de transport en commun.
Sur la route, nous avons rencontré un ange qui a été très heureux de nous aider. Je suis arrivée à l'aéroport mais par erreur, j'ai raté mon vol. J'ai averti la famille que je passais la nuit à l’aéroport mais ils ne m’ont pas laissé et ils m’ont accueilli. Ils m’ont accueillie comme s’ils étaient mes parents, je me souviens avec beaucoup d’affection du câlin du père quand j’ai pleuré et de la tendresse de la mère avec moi quand je suis rentrée chez moi. J'ai vraiment une famille en Pologne ! Cela m'a montré encore plus le soin que Dieu a envers moi, la phrase du pape que je retiens de ces JMJ est que nous, les jeunes, devrions sortir de nos canapés et ne pas vivre dans le confort de la vie. Christ compte sur nous !!!

Tatiane Lacerda, Brasil