– 35

– 34
décembre 18, 2018
– 36
décembre 16, 2018
Il y a deux ans, ils ont annoncé que le Panama avait été choisi pour accueillir les Journées. Et je ne connaissais pas les plans que Dieu avait pour moi, mais chaque expérience m’a préparée, et m’a prouvé que rien ne se produit juste pour le plaisir de le faire.
En janvier 2017, après un appel d’une amie m'invitant à faire partie de la commission média pour une rencontre de jeunes (la plus grande qui se déroule au niveau national), je n’ai même pas imaginé qu'une chose conduirait à une autre. Je n’y ai pas réfléchi à deux fois et j’ai tout laissé (jusqu’à mon travail à ce moment-là) pour aller à cette rencontre qui a ouvert une porte à des rencontres incroyables et plus tard que les gens me feraient confiance pour faire partie de l’un des plus grands projets du monde : les Journées mondiales de la jeunesse au Panama 2019. Le meilleur, c’est que je fais ce que j’aime : la communication. Mon témoignage est petit et significatif. J'ai appris qu'il n'y avait pas de défi qui est trop grand pour toi, qu'il fallait valoriser la mission que l'on a dans le monde et qu'il était possible de s'entourer de personnes désireuses de laisser un monde meilleur, plus humain et plus sensible à communiquer la bonne nouvelle de Jésus.
Ian Lara, Panamá