– 36

– 35
décembre 17, 2018
– 37
décembre 15, 2018
Mon expérience aux Journées mondiales de la jeunesse en 2002 à Toronto, au Canada, a marqué ma vie et ma jeunesse, avec un esprit libre, vivant et plein de bonheur, de vraiment ressentir ce qu'un jeune aux multiples rêves peut faire et réaliser, franchissant les frontières dans le monde entier. Pour la première vois, j’ai entendu parler des Journées mondiales de la jeunesse dans un magazine catholique à la maison. Lorsque je suis arrivé à cet article, j'ai visualisé et immédiatement j’ai dit : « Je veux être là-bas, avec autant de jeunes, pour vivre cette expérience ».
Cela est devenu un souvenir unique et précieux. J’ai travaillé dur pour participer aux Journées mondiales de la jeunesse et j’y suis arrivée, j’ai obtenu mon laissez-passer ! Je ne me suis jamais sentie aussi pleine, aussi pleine de vie, avec autant de jeunes et tous avec le même objectif : connaître et aimer le Christ avec l'aide spirituelle du pape Jean-Paul II. C’étaient des jours de coexistence juvénile, avec de la musique, de la joie, de la fraternité, tout était si parfait dans ces JMJ.
Au lieu et au bon moment, les pèlerins du monde entier, de cultures et façons différentes de louer un Dieu vivant, ont vécu de nombreux moments qui ont marqué de grands souvenirs et des amitiés qui perdurent au fil des ans et dont nous continuons à unir notre foi. Maintenant que je suis une mère de deux enfants, je vous raconte mon témoignage.
J’espère sincèrement qu’ils vivront cette expérience fantastique à laquelle j’ai été associée. Rappelez-vous simplement que « vous êtes la lumière et le sel du monde » et que le monde a besoin de jeunes gens courageux, heureux, pleins d'esprit et de cœur, mais surtout de la main de Dieu.
Karla Blanco Paredes, Mexique