– 4

– 3
janvier 18, 2019
– 5
janvier 16, 2019
Je suis convaincue que "Dieu met chacun à sa place", je le dit ainsi, parce que je le sais, qu'Il voulait que je sois dans l'équipe Communication Web des JMJ, choisie pour les informations des Journées Diocésaines du Panama et du Costa Rica, j'ai saisi cette aventure avec la forte envie de servir papa Dieu. En tant que journaliste j'ai gagné une expérience inexplicable, mais spirituellement j'ai vécu deux moments spéciaux dans ma vie: Le jour ou les symbole des JMJ ont visités à ma Paroisse (je n'étais pas encire volontaires aux JMJ), je les ai pris face à moi sans ressentir grand chose, mais je n'aurais jamais imaginé qu'après un peu de temps je les retrouverai de nouveau, et l'autre fois;de toutes les informations que m'a transmis mon diocèse, chaque fois que je sentais que ces symboles touchaient mon coeur quand je voyais tant de personnes agenouillées avec les yeux pleins de larmes, j'ai eu une image qui explique le pourquoi de cette mission, ou plusieurs jeunes de la communauté indigènes Ngäbe Buglé, trempés par la pluie portant avec tant d'amour "Cette Croix", celle qui quand je la voie en certains moment m'émeut mais qui grâces à ces publications, j'ai compris la signification des symboles des JMJ.
J'ai rencontré plusieurs personnes, mais une en particulier, qui m'a appris à voir comment malgré les problèmes sociaux qui existent dans son pays, sa persévérance et par dessus tout sa foi, les ont aidés à continuer cet appel à continuer dans le Christ. Ce garçon de 17 ans, c'est Kevin Orozco du Nicaragua, je l'ai rencontré lors de son volontariat dans son diocèse, après avoir appris que le Nicaragua ne pourrait pas faire partir des Pré-Journées, "sa tristesse, fut mienne", mais il a continuer à travailler, à prier, sans perdre espoir et son rêve s'est réalisé, en me l’annonçant presque en pleurant qu'il était enfin inscrit aux JMJ, ça m'a rempli de joie, que Dieu le bénisse.
Milagros Tejedor, Panama