– 45

– 44
décembre 8, 2018
– 46
décembre 6, 2018
J’avais 17 ans quand je suis allée comme pèlerine avec ma famille à mes premières JMJ de Madrid 2011. J’ai adoré voir comment des gens du monde entier se réunissaient ici pour exprimer leur foi et grandir en elle. J’ai connu des Saints, des églises, des cathédrales impressionnantes et j’ai même visité des monastères anciens qui abritent des moines cloîtrés. Ils avaient l’air tellement heureux!
Mon premier voyage seule a été à mes 19 ans en tant que volontaire des JMJ Rio 2013. Ces JMJ ont changé ma vie et ma manière de voir le monde. Ici Là-bas je me suis rendu compte que j’avais toujours été accompagnée par la Sainte-Trinité, et qu’ils avaient pris soin de moi tout au long, même quand j’étais seule ou perdue. Grâce au volontaires que j’ai connu, j’ai appris à prier à la Vierge et à lui parler comme ma Mère.
De nouveau en tant que volontaire, je suis arrivée à Cracovie en 2016 en pensant que j’avais BESOIN des JMJ pour ressentir à nouveau ce que j’avais senti à Rio et recharger mes batteries. Mais dans un moment intime avec le Seigneur, Il m’a fait voir que je n’avais pas besoin des JMJ pour me sentir proche de Lui, que je pouvais le chercher depuis chez moi, que même si dans un futur il n’y aurait pas des JMJ, peu importe ce que la vie me réserve, Il est toujours avec moi et ne me lâchera jamais la main. Et quelle meilleure manière de lui rétribuer cet amour qu’en étant volontaire et en aidant le plus défavorisé.
Vers la moitié de cette année, j’ai reçu l’heureuse nouvelle que j’avais été acceptée pour continuer mes études à l’étranger début janvier 2019, ce que signifiait que je ne pourrais pas aller au Panama. Mais je suis très heureuse de cette nouvelle étape de ma vie qui m’attend et que Dieu a préparée pour moi. Grâce à ces expériences antérieures en JMJ, je me sens bénie de pouvoir aider tellement de gens de mon pays et de l’étranger à faire partie des JMJ, que ce soit en tant que pèlerins ou volontaires. Parce que, peu importe comment tu ailles à une de ces Journées, même si ce n’est qu’un peu, elles laisseront un marque en toi et elles te changeront la vie. C’est une aventure que je voudrais nous puissions tous vivre au moins une fois dans notre vie. On se verra aux prochaines JMJ, ou avant, si Dieu le veut!
Gracia Durón, Honduras