– 57

– 56
novembre 26, 2018
– 58
novembre 24, 2018
Les JMJ ont été la couronne de ma jeunesse. Je résume ainsi tout ce qu’elles signifient pour moi. A 23 ans, avec toute l’innocence et la jeunesse entre les mains, je suis parti à Madrid. Là-bas, j’ai vécu tout ce dont j’ai rêvé enfant. Quand par la télévision, j’ai vu ces grandes messes de jeunes rassemblés autour du Maître.
L’enseignement de Benoît XVI, à cette époque, débordait de profondeur et de sagesse, mais à la fois si proche. Je me rassasiais de ce que mon esprit et ma vie de jeune a désiré pendant longtemps : le sens, le fondement et le cœur.
J’ai vécu ces Journées avec une intensité inattendue, principalement pour ce que signifie pouvoir y participer. Mon origine est humble et pour arriver jusqu’à Madrid, j’ai dû sacrifier beaucoup. Pour tout ce sacrifice, j’ai reçu une récompense qui surpasse largement toutes mes espérances.
Je vais à Panama avec les mêmes désirs. Un peu plus mûr, mais avec l’espérance intacte de ce que le Maître a préparé de grandes choses. Je le crois, et j’en suis convaincu. Dieu est bon, et les JMJ sont un exemple de Lui.
Alvaro Torres, Chile