– 63

Prueba
novembre 19, 2018
– 64
novembre 18, 2018
Pour moi, c’est ma première expérience des JMJ. Ce rêve a commencé il y a de nombreuses années, pendant les JMJ du Brésil, je les voyais à la télé, je passais toute la journée devant la télévision en regardant la retransmission. À cette époque dans ma paroisse, il y avait un prêtre très spécial pour moi. Je l'ai apprécié comme si c'était mon grand-père, il s'appelait Danilo Villalobos Campos. Je lui racontait à quel point j'étais émue de voir les transmissions, il m'a raconté son expérience des JMJ aux États-Unis, à quel point c'était incroyable et combien son amour pour Dieu a grandi.
Alors j'ai commencé à avoir plus d'intérêt et il m'a fait promettre qu'un jour de ma vie, je devais faire une JMJ. Je ne pouvais pas oublier cette promesse dans ma tête. Je ne pouvais pas aller à Crocovie à cause de la situation économique. J'ai aussi vu toute la retransmission de la semaine. Le dernier jour, le pape François a annoncé les prochaines JMJ en 2019 à Panama. Ce jour-là, j’ai pleuré et j’ai crié d'émotion. J’ai immédiatement appelé ma mère pour lui dire que je partais pour le Panama aux prochaines JMJ. Au cours de ces trois années, mon objectif a été de traverser de nombreuses situations, mais Dieu merci, mes parents m'ont soutenu dans la lutte pour ne pas abandonner ce rêve. Cela me tient à cœur de savoir que je vais faire ce qu'il y a de mieux dans ma vie, avec mon frère qui marche avec moi dans ce pèlerinage : c'est très important pour moi de vivre cette expérience.
Je suis completement amoureuse de Dieu, nous sommes très dévoués à la Vierge. Ça me touche encore plus que notre patronne est Marie pour vivre cette folie de l'amour pour le Seigneur des seigneurs, mon bien-aimé Jésus, mon amour éternel. Et maintenant je compte les jours pour être dans cette rencontre avec Dieu.
Paula Vargas, Costa Rica