– 77

– 76
novembre 6, 2018
– 78
novembre 4, 2018
En 1993, j'ai participé aux JMJ de Denver, où j'ai compris que Dieu me demandait de défendre la vie et la famille. Puis j'ai assisté aux JMJ de Paris avec Maritza qui était ma petite amie, nous avons beaucoup grandi spirituellement et avons décidé de travailler plus pour l’Eglise. Et nous avons décidé de nous marier pour le Jubilé de l’an de 2000, mais le mariage a été remis à plus tard pour aller aux JMJ de Rome. Notre archevêque nous a mariés en 2001 et Dieu nous a rapidement permis d’accueillir notre première fille Lupita. Elle est née en janvier 2002, mais une semaine plus tard, Dieu l’a rappelée à Lui, au ciel, le jour de la fête de notre saint préféré : Saint Jean Bosco.
Nous avons décidé d'aller aux JMJ à Toronto cette année-là et nous avons servi pour rendre grâce à Dieu pour son amour et lui offrir notre vie. En 2005, notre deuxième fille, Fátima, est venue et j’ai participé aux JMJ en Allemagne, à la tête d’un groupe. Ma femme est restée à la maison parce que Fatima était petite. Depuis lors, nous avons vécu les JMJ si proches, mais incapables d’y être physiquement. En 2007, notre troisième fille Karol est arrivée et nous avons décidé qu'un jour nous les enverrons vivre les JMJ où Dieu les toucherait sûrement et marquerait leur vie. Nous ne pouvions pas aller à Cracovie, mais nous sommes prêts à aller en famille au Panama. A chaque JMJ, nous avons emmené un groupe de jeunes, mais cela sera spécial parce que nous prenons nos filles.
Notre vie est marquée par les JMJ et nous cherchons à être fidèles au pape.
Nous remercions Marie parce qu'elle a été présente dans notre vie comme nos amis, petits amis, époux et notre famille.
Nous avons appris à accepter la volonté de Dieu et à rester fermes dans la foi, en témoignant et en espérant pour les autres.
Vive le Christ Roi !
Pedro Cortés, Mexico