– 85

– 84
octobre 29, 2018
– 86
octobre 27, 2018
Les JMJ à Cracovie 2016 ont été un véritable tournant dans ma vie. J'avais un bébé de 8 mois à la maison, mais mon mari m'a soutenu et encouragé à y aller parce que j'avais pris la décision avant de savoir que j’étais enceinte. Je suis toujours allée à la messe et à la chorale locale depuis que j'ai quatre ans, mais être aux JMJ, dans cette ambiance festive, avec tant d'autres jeunes catholiques m'a permis de célébrer correctement ma foi pour la toute première fois ! L’ambiance était irréelle ! Nous nous entassions dans les transports en commun et nous nous mettions à chanter (je ne pense pas que les locaux ont toujours apprécié, désolé pour ça). Nous faisions des « tope là » avec des gens au hasard dans la rue, y compris des prêtres, des religieuses et d'autres religieux. Nous dansions avec des étrangers de nombreux pays différents dans les aires de restauration. Il y avait une telle joie à voir sur tous les visages. Lorsque le pape François est arrivé au parc Blonia, la foule est entrée en éruption ! Lors de la veillée de samedi, nous avons pu entendre voler les mouches, alors que 2 millions de personnes ont participé à l'adoration eucharistique, dans un champ, avec le pape François. C'était beau à voir. Sur le long chemin retour à Cracovie après la messe du dimanche, cela a été le déluge, les orages ont été pour moi Dieu nous disant: «Vous devez rentrer chez vous et faire entendre ce dont vous avez été témoins ». Je suis rentrée chez moi débordant de l’Esprit-Saint. Jusqu’à ce jour, je raconte encore à quiconque entendra à quel point tout était incroyable et que j’ai changé pour le mieux, en m'impliquant davantage dans ma paroisse et dans mon diocèse en tant que jeune leader. Je ne saurais trop insister sur l’importance pour chaque jeune de connaître les JMJ au moins une fois. Cela changera votre vie, seulement pour le meilleur. Dieu est bon tout le temps, alléluia!
Aileen Kelly, Irlande