Un million de chapelets pour les JMJ

Le Pérou prépare sa délégation pour les JMJ
septembre 20, 2018
Un million de chapelets pour les JMJ
septembre 22, 2018

Un million de chapelets pour les JMJ

Le projet AVE JMJ vise à faire don d’un million et demi de chapelets de bois d’olivier.

1,5 million de petites croix en bois, 81 millions de grains à assembler sur 750 km de fil élastique et 800 personnes impliquées. Ce sont les chiffres du projet AVE JMJ, soutenu par Mgr Bürcher, évêque émérite de Reykjavik - Islande, qui vise à faire don d'un million et demi de chapelets en bois d'olivier, fabriqués à Bethléem, aux jeunes des JMJ de Panama, pour les encourager à prier pour la paix.

S.E. Mgr PIERRE BÜRCHER Evêque émérite Reykjavik (Islande)

« Pourquoi AVE JMJ? Parce que le pape François a exprimé à plusieurs reprises le désir de prier pour la paix dans le monde. Il a très à cœur ce thème et aussi que les jeunes prient pour la paix dans le monde, en commençant par Jérusalem et Bethléem ».
Du travail aux nécessiteux, aux réfugiés ou aux chômeurs de Bethléem et des alentours : l'initiative porte déjà ses fruits. Le tout organisé par Caritas Jérusalem.

HAROUT BEDROSSIAN Fund Raising and Reporting Caritas Jérusalem

« Certains ateliers sont spécialisés dans la production de grains de chapelet, d'autres dans la fabrication de croix, d'autres enfin dans le laser. Actuellement, nous avons 11 ateliers impliqués dans le projet, mais de plus en plus de gens s’organisent et les petites manufactures se développent, accueillant de nouveaux employés ».

Ibrahim Khalil Farhan

Artisan de Bethléem
« Cette profession, travailler le bois d'olivier, est une profession essentielle à Bethléem, et elle était au bord de l'extinction. Mais avec ce nouveau projet dans lequel tous les ateliers de Beit Jala, Bethléem et Beit Sahour ont été employés, tous ont rouvert leurs ateliers ».

CARMEN ARABEH

Bethléem
« J'ai déjà produit 2220 chapelets en une semaine. Maintenant, nous en assemblons d'autres. Nous sommes très heureux que notre travail soit pour les gens et les jeunes du monde entier au Panama ».
Les croix gravées au laser auront d'un côté écrit Bethléem, pour rappeler l'origine, et de l'autre JMJ 2019. Mgr Bürcher a trouvé la solution à la capacité "réduite" de la place où se dérouleront les JMJ, qui ne peut contenir "que" 500 mille personnes:

S.E. Mgr PIERRE BÜRCHER Evêque émérite Reykjavik (Islande)

« Nous allons donner pour chaque jeune qui sera au Panama 3 chapelets, dans un cellophane, avec la photo du Pape. Ainsi les jeunes auront un chapelet pour eux-mêmes, un pour le donner à quelqu'un du Panama qui ne l'a pas reçu, et le troisième ils le porteront chez eux, dans leur pays d'origine, et ils le donneront à un autre jeune. De cette façon, le jeune deviendra lui-même un « missionnaire » de la prière de paix ».
Un million et demi de dollars de fonds est nécessaire. Les chapelets produits en Terre Sainte auront en effet un coût d'environ un dollar chacun. L'association suisse Saint-Jean-Marie Vianney de Lausanne, qui a pris cette initiative à cœur, cherche à trouver des financements dans le monde.

Source : https://cmc-terrasanta.com